Le designer suisse Björn Ischi doit souffrir d’ostéoporose, sinon je ne vois pas par quoi il aurait pu être inspiré pour dessiner cette chaise. Sa conception reprend la structure osseuse du corps humain et les modules de rembourrage s’assemblent comme des cellules de peau.


C’est une chaise  ludique, on peut y mettre le capitonnage que l’on souhaite et ainsi dessiner des formes plus ou moins étranges en complétant totalement ou pas les différents trous de la structure. Disponible en plusieurs couleurs, on peut aussi imaginer mélanger les « cellules » de différentes chaises pour faire de « splendides » chaises arc-en-ciel.  🙂

Je me dois de préciser que la matière des cellules est un peu celle des objets mous anti stress… Haaa… oui je suis sûr que l’on passe ses journées à démonter et remonter l’ensemble du bordel rien que pour jouer avec ces gros machins tous mous.